Une envie d'enfant, histoire d'infertilité (partie 1)

Publié le 1 Mars 2017

Hello,

Je vous l'ai dit lors de mon retour, je suis devenue Maman il y a 22 mois maintenant. Le 11 mai 2015, pour être précise. Ce fut un grand chamboulement et surtout un grand bonheur pour nous.

Devenir parent n'a pas été le plus simple qu'il soit.

Nous en avions envie, mais ce n'était pas forcément le bon moment : j'ai intégré une école d'Auxiliaire de Puériculture en Septembre 2013, quelques mois après le mariage et c'est une année chargée qui s'annonçait. En effet, la formation est très riche et prenante, elle alterne entre stages et cours théoriques puis examens. C'est un controle continu, il faut donc être au top tout au long de l'année. Ce fut une année passionnante et mouvementée. Ce fut très enrichissant, et j'ai su très rapidement que j'avais trouvé ma voix, mon chemin de vie.

Mettre en route un bébé dans ses conditions là n'était pas forcément le mieux. Mais après de longues discussions et réflexions, nous avons décidez de tenter le coup.

Il faut savoir, aussi qu'a titre personnel, de part certains ennuis de santé, je m'attendais bien à ce que ce ne soit pas un long fleuve tranquille.

Après une visite chez la gynécologue, j'ai arreté ma pillule que je prenais depuis 5 ans...Nous savions qu'il faudrait un petit temps pour que mon corps redémarre. Nous avons patienté, puis mes cycles ne revenant pas, je suis retournée consulter.

La faute au syndrome des ovaires polykystiques, je suis donc OPK ou OMPK suivant les appellations. Pour faire simple, chaque mois, au lieu de permettre à un follicule de grossir, mes hormones se dispersent et c'est plusieurs follicules qui grossissent sans toutefois arrivé à maturation. Je n'ovule donc point, et mes menstruations n'arrivent donc pas...

Ma gynécologue m'a donc proposé un traitement pour tenter de réguler mes cycles et de comblé le déficit en progestérone qu'entraine le syndrome OPK.

Quelques mois ont passés, et mes règles revenaient avec plus de régularité, jusqu'au jour où je fut prise de violents maux de ventre, en bas à gauche. Des douleurs de règles multipliées par 15 ou 20 ! Je fus hospitalisée, et les médecins durent retirer une de mes trompes. La gauche.

Nous fumes bien sur obligés de suspendre les essais le temps de mon rétablissement, puis ma gynécologue nous orientas vers un médecin spécilisé dans la Procréation médicalement assisté, la PMA ou AMP ( Assistance Médicale à la procréation).

Voilà comment je devint infertile.

Je vous raconterai bientot la suite de notre aventure, qui vous l'aurez compris se termine bien..

A très vite...

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #Infertilité, #Grossesse, #PMA

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article