Publié le 29 Mars 2017

Hello,

Non, non je n'ai pas disparu, enfin un peu mais je suis là !

Je voulais absolument vous parler photo. J'adore la photo, j'adore faire de belles photos, je trouve que c'est un beau moyen de se faire des souvenirs et ça change des selfies ou des photos que l'on fait soit même ais sur lesquels nous ne sommes pas toujours tous les 3.

Pour ma première grossesse, j'en avais programmée une, mais manque de bol, j'ai été hospitalisée et elle n'a pas pu se faire.

Cette fois ci, pas question de se faire avoir, on l'a donc prévu suffisamment tard pour que mon ventre se voit, mais suffisamment tôt pour être presque sûre de pouvoir la faire.

Notre expérience :

On s'est adressé à Coralie Castillo, une photographe Lyonnaise, adorable, et qui fait un travail magnifique. J'adore son style Lifestyle, qui permet de faire des photos très naturelles, puisque prisent pendant un temps de jeu, un échange, une petite mise en scène. Pour les enfants c'est l'idéal. Surtout pour notre petit bonhomme de presque 2 ans qui adore dire non et ne pas faire ce qu'on lui demande.

Pas question pour lui de poser, de faire ce qu'on veut au moment ou on lui demande...c'est mission impossible. Alors que Coralie a assurée, elle a su prendre les bons moments, les bonnes expressions sans contraintes pour notre petit garçon.

Nous avons divisés la séance en 2 parties, une partie famille et l'autre grossesse. Coralie nous a emmené dans un très joli parc, elle a très bien compris quel type de clichés je voulais et a su nous guider sans nous imposer des poses qui auraient fait trop figées. C'était un super moment, en amoureux pendant la partie grossesse et en famille pendant la partie Lifestyle. On s'est calinés, on a été très complice et on s'est fait de beaux souvenirs. Le moment choisis par Coralie était parfait, la lumière était sublime.

Pour les lyonnais qui passeraient par ici, je vous recommande vraiment Coralie, elle fait aussi de sublimes photos de mariage, est vraiment à l'écoute, gentille, disponible, de bons conseils. Elle nous a même envoyé des tableaux Pinterest d'idées pour notre tenue ! Une vrai perle, avec un super feeling avec les enfants. Notre fils est dans une période de peur des étrangers, et elle a su l'apprivoiser et le faire jouer pour avoir de beaux clichés.

 

Mes petites conseils pour une séance réussie :

Choisissez le bon moment, parlez en avec votre photographe, il faut que vous vous sentiez bien, par exemple, ne pas le faire trop tard pendant votre grossesse, pour pouvoir vous mouvoir un minimum, vous asseoir au sol. Il faut vraiment faire connaissance avec votre photographe. 

N'hésitez pas à lui dire ce que vous ne voulez pas, cliché à l'appui si besoin, c'est souvent plus simple de savoir ce qu'on ne veut pas que ce qu'on veut vraiment.

Demandez à quelqu'un de votre entourage de vous accompagner, surtout si vous êtes en famille avec des enfants. Nous avions sollicité ma belle mère, et ainsi nous n'avons pas eu besoin de gérer notre fils pendant nos moments à nous.

Ne vous déguisez pas, cherchez une tenue qui vous ressemble, qui soit confortable, que vous aurez plaisir à voir sur les photos et dans laquelle vous vous sentez belle. Idem pour les enfants. Si c'est une séance en extérieur, privilégiez une tenue qui soit confortable pour eux et en accord avec le cadre. ou au contraire faites quelque chose de décalé, une seule chose compte vous devez vous sentir bien !

Apprivoisez l'objectif, demandez au photographe de faire quelques clichés d'échauffement pour vous habituer à cet oeil fixé sur vous, essayez d'être naturel, sans poser de façon trop figé sinon ça se ressentira sur les photos, éclatez vous !

Prévoyez une serviette pour vous mettre au sol, un gouter et des lingettes pour les enfants, un ballon, un vélo, des bulles. Mais parlez en avant avec votre photographe, lui aussi pourra vous conseiller.

 

J'espère que cet article vous aura plu, je vous laisse le lien vers le site de l'adorable Coralie et quelques clichés de nos beaux moments.

 

A bientôt !

Luky Beauty !

 

Séance photo de grossesse et lifestyle family, conseils inside
Séance photo de grossesse et lifestyle family, conseils inside

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #Futilités, #Grossesse, #Vie de Maman, #Bébé, #Enfants, #Lifestyle

Repost 0

Publié le 22 Mars 2017

Coucou !

Oui je sais je vais encore vous parler d'un bidule à lèvre, mais c'est vraiment une passion, découverte il y a peu, alors que je ne portais que des nudes il y a 4 ans ! Si vous saviez comme je regrette quand je pense à tout ce que j'ai loupé !

Donc, je pense que je cherche à rattraper le temps perdu, et je multiplie les rouges à lèvres, principalement mats. Pour l'hiver, je m'oriente sur des couleurs tirant sur le prune, le bordeau ou le cerise, comme le magnifique Famous de Huda Beauty dont je vous ai parlé il y a peu de temps. Pour le printemps, j'aime porter des rouges moins foncés, plus lumineux avec parfois une pointe de corail ou d'orange ou de brique : comme le magnifique Adora de Kat Von D.

Lorsque j'ai appris que Kat Von D arrivait en France chez Sephora, j'ai trépignée d'impatience. J'étais aux anges. Cerise sur le Cupcake lorsque j'ai appris que la marque arriverait fin janvier en province, juste quelques jours près mon anniversaire.

Kat Von D est une célèbre Tatoueuse de Los Angeles, découverte grâce à l'émission LA Ink et Miami Ink. Etant moi même tatouée, j'ai tout de suite aimée son univers, rock et gothique. Elle a ensuite créée sa marque, et sa gamme de Maquillage, à l'univers et aux packaging très marqué et originaux. Différente des autres et originale. Mais néanmoins de qualitée, elle s'est tout de suite démarquée.

Kat Von D développe en personne ses produits et y apporte un soin très particulier. La marque est Vegan et Cruelty free. Alors certes en France, elle est distribuée par LMVH qui est un groupe qui n'est pas très respectueux des animaux, mais les produits ne sont pas testés sur les animaux et ne sont pas produits par LMVH qui ne s'occupe que de la commercialisation. 

Pour mon premier achat de la marque, j'ai jeté mon dévolu sur les Studded Kiss Liptsticks, moins plébiscité que les rouge à lèvres liquide mats Everlasting de la marque. Mais ces rouges proposent une belle gamme de couleurs et après un petit tour sur la blogosphère, ils promettent une belle pigmentation et une belle tenue.

Il fallait que je me fasse mon propre avis sur la question !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Me voilà donc parti chez Sephora, j'avais jeté mon dévolu sur la teinte Mercy. Manque de bol, cette teinte n'est pas dispo en magasin en province, uniquement sur Paris...Oh Désespoir ! Pour le lancement de la gamme en province, les Sephorettes étaient au taquet, et pour moi pas question de partir sans mon Studded Kiss Lipsticks, je discute un peu avec la conseillère, et elle me propose Adora.

Et Waouh ! Il es trop beau ! C'est un beau rouge mat mais métalisé comme certains ral de la gamme dont le joli Mercy. Elle propose de tester, et Hop ! C'est réglé.

Bon alors ça donne quoi ce Studded Kiss Lipsticks ?

Parce que c'est bien beau mon récit de ballade mais parlons un peu de ce rouge à lèvre.

 

  • Le Packaging : Vous avez vu ce packaging de fou ? un peu rock, un peu goth. Bon ok c'est du plastique et la fermeture n'est pas aimantée donc attention dans le sac à main, il peu être dangereux. Mais il est sublime, j'adore le voir dans ma salle de bain. Le dessus du capuchon est monogrammé, tout comme le raisin et il y a une petite pastille de la couleur du rouge à lèvre et avec son nom pour le retrouver plus facilement (oui, puisque à terme, vous allez en racheter d'autres dans d'autres teintes, car il déchire). Pour moi le packaging est donc très réussi et très joli.

  • L'application : Elle est très facile, malgré que ce soit un rouge mat, le raisin est confortable et glisse facilement sur les lèvres. Le taillage du raisin est parfait pour dessiner précisément le contour des lèvres. Là encore, il est parfait. Au moment de l'application on sent la délicieuse odeur de crème brulée de ce rouge, un peu chimique certes mais très agréable, qui s'estompe très vite (plus vite que celle du Liquid Mat de Huda Beauty par exemple), c'est un petit plus qui rend l'application très agréable.

 

  • La tenue : Alors déjà il faut souligner que l'on obtient en un passage un résultat parfait. Ensuite, une fois posée, il se fait oublier, il ne bouge plus. Certes il aura besoin d'une retouche au coeur des lèvres après le repas de midi mais rien d'exceptionnel, il ne bave pas, ne file pas dans les plis ou les ridules. Même au cours du repas, il ne migre pas, il se contente de s'effriter gentiment et de disparaitre. Pas de problème de transert sur les dents, un léger transfert sur les joues de mon fils mais léger, et uniquement si je l'embrasse après l'application. En fait, il est un peu long à sécher totalement, masi c'est aussi ce qui lui confère son confort.

  • Le Confort : C'est un bonheur de porté ce rouge à lèvre, qui n'assèche pas du tout les lèvres, ne marque pas, est très lumineux. Après le démaquillage du soir, je n'ai pas de sensation de lèvres desséchées contrairement au Huda. Et je pourrai même me passer de baume à lèvre. 

 

  • La couleur : Adora est un magnifique rouge au fini mat métalisé unique, qui se rapproche du très joli Frost Viva Glam Rhianna de chez Mac ( promis je vous le présenterait bientot au cours d'un make up), il possède des sous tons légèrement brique-orangé, mais c'est très léger et il reste un rouge chaud mais franc. C'est actuellement mon rouge à lèvre de couleur rouge préféré. Il illumine les maquillages les plus simples, passe très bien en journée avec un make up nude des yeux et sais être sophistiqué avec un bel eye-liner en soirée.

 

Bon vous l'aurez compris, mais au cas où, je vais le redire, je suis totalement fan et folle de ce rouge à lèvre, et je compte bien acheter d'autres couleurs de cette gamme, et peut être même avant d'acheter un des Everlasting (les liquides mats ce n'est pas vraiment ma tasse de thé initialement, double main gauche oblige). Foncez !

A Bientot pour de nouveaux articles Make Up !

Luky Beauty 

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #Maquillage

Repost 0

Publié le 20 Mars 2017

Hey !

Je suis sûre que vous avez déjà croisé un Low Shampoo dans le rayon shampoing de votre centre commercial, notamment chez L'Oréal.

Perso j'ai été cherché le mien chez Yves Rocher, avec qui j'ai renouée depuis quelques mois.

Alors qu'est ce que c'est ces Low Shampoo ?

Ce sont des shampoings sans sulfates, sans parabens, sans sillicones. Dans une mouvance plus safe, plus light. Censés être moins agressifs pour le cuir chevelu et les longueurs, dans la tendance du Low poo (shampoing allégés) mais tout de même moins extrémiste que le No-Poo (plus de shampoing).

Certaines remplace le lavage au shampoing par un nettoyage à l'après shampoing uniquement. Personnellement, je n'ai pas assez la sensation cheveux propres. Je préfère la méthode qui consiste à démarrer par le masque ou l'après shampoing puis terminer par un shampoing légé.

Le Low Poo est donc censé être moins étouffant pour les cheveux, sa formule est allégée et par conséquence, il ne mousse pas. C'est une crème lavante non moussante.

  • Qu'est ce que j'en pense ?

Au début, j'étais dubitative. Après teste, je suis toujours dubitative mais je pencherai plutot pour le oui et pour l'intégrer dans ma routine de manière définitive. Je pense quand même testé d'autres Low Shampoo pour affiner mon avis sur la question.

 

Quels sont les + :

La formule est safe, douce, agréable à appliquer, et fondante.

Du côté de l'application rien à redire c'est simple et agréable à appliquer. Il fait son job. C'est un nouveau rituel à adopter, on prends une grosse noix de produit dans sa main qu'on applique des racines vers les pointes en massant doucement le cuir chevelu mais sans essayer de faire mousser le produit. C'est quelque peu destabilisant au début, on a l'impression d'appliquer un après shampoing alors que non. De plus le shampoing se suffit à lui même.

Après le rinçage, les cheveux sont doux, faciles à lisser, et à coiffer. Les cheveux sont brillants et galbés, ma couleur n'en est que plus lumineuse. Ils semblent moins abimés et moins secs.

Le fait de ne faire qu'un seul shampoing et d'avoir une vrai sensation cheveux propres est un gain de temps non négligeable, que ce soit en tant que maman ou femme pressée.

Son prix est vraiment imbattable et parfait.

Le tube est compact et écologique.

 

Quels sont les - :

L'odeur : Aubépine, très pharmaceutique à mon goût ne m'a pas vraiment plu. Elle persiste légèrement après le shampoing puis se fait oublier le lendemain. C'est donc un petit -.

La présence de quats, qui remplacent le sillicone pour donner aux cheveux ce côté tout doux. Ils ont tendance à rendre mes cheveux un peu plus plats plus rapidement. Actuellement j'arrive à espacer mes shampoings tous les 4à 5 jours (merci les hormones de grossesse) contre tous les 2 à 3 jours jusqu'à présent (si ça pouvait continuer comme ça ce serait le bonheur), souvent le 4eme ou 5ème jour je dois faire un shampoing sec pour avoir un résultat parfait et clean et un peu plus de volume. Ou les attacher. Si j'utilise ce Low shampoo, je dois utiliser un shampoing sec dès le 4ème jour voir parfois le 3ème. Sinon ils sont trop plats trop terne et difficile à coiffer avec même un petit côté cracra. La faute aux quats...

J'ai l'impression que les cheveux sont plus long à sécher, bien que plus facile à coiffer. Comme si la gaine que forme le shampoing ralentissait le processus de séchage. De même, ils sont un peu plus long à rincer. Et pour ma part, les boucles ne tiennent pas après le lavage. Attention mes cheveux sont souples et je les boucles au fer, je ne pense pas que ce shampoing ait une vocation lissante.

 

  • Le bilan ?

Comme je l'ai dit, je suis quelque peu dubitative, il y a clairement de très bon points, c'est aussi agréable d'avoir un si beau résultat avec un seul produit et donc d'alléger le quotidien de quelques produits. 

Je ne l'ai pas essayé sur le long terme, mais en alternance avec ma routine habituelle et peut être est ce là mon erreur. 

Ce produit est idéal pour moi pour partir en weekend ou vacances et donc allégé son vanity, mais aussi en cas de besoin de faire un vrai shampoing mais sans avoir le temps de faire "la totale". Du coup je préfère faire un seul Low shampoo, plutot que de devoir zapper mon après shampoing.

Grâce au Low shampoo j'ai un résultat équivalent à ma routine complète minimale (shampoing + après shampoing) mais sans la prise de temps que cela implique. En revanche, mes cheveux ne restent pas propres et frais aussi longtemps qu'avec ma routine classique.

Ce produit m'a franchement donné envie de tester les low shampoo de chez l'Oréal dont la pub passe en boucle de partout. La seule chose qui m'arrète c'est la forte contenance du produit. Du côté du Low shampoo de MR Rocher, pas de risque de ce côté là. Il contient 200 ml, ce qui permet tout de même de tenir dans le temps, mais la taille du tube est moins effrayante que celle des Low Shampoo de L'Oréal. Ce qui vous permettra de tester à moindre coût.

Je recommande donc ce produit, afin, de vous faire vous même un avis, il a réellement des plus et il m'accompagnera à la maternité car il allège et facilite le quotidien. Et c'est un vrai plus dans ce genre de situations. Les résultats sont vraiment topissimes pour ce petit produit même si ils ne sont pas durables. 

Pour finir, le prix est vraiment tout doux : 3,50€ les 200 ml contre 9,50€ les 400ml chez L'Oréal.

 

Alors prêtes à adopter la tendance Low Poo ?

Donnez moi votre avis !

A Bientôt !

Luky Beauty

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #Soin capillaire

Repost 0

Publié le 18 Mars 2017

Ce n'est pas un produit lavant, mais ça reste un produit que j'utilise au quotidien pour la peau de mon grand bébé qui porte encore des couches. Je sais que c'est un produit très apprécié des mamans, et très important dans l'hygiène de bébé.

Le liniment est composé d'eau de chaux, d'huile d'olive et souvent de cire d'abeille. Il est aussi appelé liniment Oléo-Calcaire. Vous pouvez le fabriquer vous même en suivant la recette un peu plus loin.

Avant de vous donner mon avis sur les liniments du commerce et ma recette de liniment maison, je voudrai faire un point sur l'utilisation du liniment.

 

  • Le liniment dans tous ses états :

Vous l'aurez compris le liniment est un produit plutôt naturel et plutôt tendance "recette de grand mère", pour le change de bébé, je trouve cela idéal car il ne nécessite pas de rinçage et donc pas de point d'eau direct. Pratique si votre table de change se trouve dans la chambre de votre bébé et non pas dans votre salle de bain. Cependant pour l'utiliser il vous faudra du coton, ce qui n'est pas super pour l'environnement, vous pouvez l'utiliser avec des lingettes lavables. C'est facile à fabriquer (dîtes moi si vous voulez un tuto) ou ça se trouve facilement sous le nom de débarbouillettes sur le net.

Le liniment est moins agressif que le lavage des fesses aux savons de marseille ou savon doux, et il laisse grâce à l'huile d'olive qu'il contient un film protecteur sur la peau et hydratant.

Le liniment ne nettoie pas la peau à proprement parler, il décolle les selles (merci l'huile d'olive), neutralise l'acidité de l'urine ou des selles (et est donc idéal pendant les poussées dentaires qui rendent les selles acides) (merci l'eau de chaux), il hydrate la peau et laisse donc un film protecteur. Mais ce n'est pas un produit nettoyant et en cas de gastro par exemple, il vaut mieux nettoyer les fesses avec de l'eau et un savon doux. 

Le liniment est très hydratant et il peut être utilisé sur tout le corps y compris pour maman. Il est tout a fait possible de masser bébé avec, de masser son ventre pour prévenir les vergetures, ou les zones les plus rugueuses comme les genoux ou les coudes. Vous pouvez aussi vous démaquillez avec votre liniment, pensez y si vous souhaitez voyagez léger. Il est aussi très efficace pour retirer les croutes de lait : pour cela masser délicatement le cuir chevelu de bébé avec le liniment, après le bain. Laissez poser, si possible toute la nuit ou quelques heures avec un petit bonnet. Ensuite, faites un petit shampoing en massant doucement. A compléter avec le soin croûtes de lait de chez Uriage par exemple.

Attention, le liniment a tendance à réactiver les rougeurs et irritations cutanées, il n'est donc pas recommandé en cas d'érythème fessier ou de mycoses par exemple. Il convient d'attendre que le plus gros des rougeurs et de l'irritation aient disparu.

Le liniment ne se rince pas, c'est un produit naturel et multi-usage, il possède donc de nombreux avantages. Le seul inconvénient reste pour moi l'odeur, pas très sexy tout de même.

 

 

  • Recette maison du liniment : 

C'est un produit très facile à réaliser à la maison sans être un grand chimiste pour autant.

Pour cela il vous faut :

- 100 mL d'eau de chaux (à commander en pharmacie pour être sure d'avoir le bon dosage)

- 100 mL d'huile d'olive (idéalement pressée à froid et bio)

- 4g de cire d'abeille (en flocon en magasin bio par exemple)

- un flacon de 200mL vide et propre.

- une casserôle

 

Faîtes fondre la cire d'abeille dans la casserole à feux très doux avec l'huile d'olive. Hors du feux, fouettez l'huile et la cire afin d'émulsionner et ajoutez l'eau de chaux. Vous obtiendrez une crème jaune verte, le liniment.

Vous pouvez remplacer l'huile d'olive par de l'huile de pépin de raisin ou de noyaux d'abricots qui sont des huiles peu allergisantes. Attention cependant à l'utilisation de l'huile d'amande douce chez les touts petits et nouveaux nés qui n'est pas recommandée.

Ce produit va se déphasé, se séparé. Avant utilisation il suffit de le mélanger en secouant le flacon (bien fermé).

Attention ce produit se conserve 2 à 3 semaines maximum, adaptez les quantités à vos besoins.

 

  • Liniment Mustela Dermo Protecteur à l'huile d'olive :

 

De mon côté, je l'utilise la plupart du temps déjà prêt à l'emploi, par manque de temps et facilité. Il faut bien penser à le mélanger avant l'emploi, afin que le produit ne soit pas "diviser". L'eau de chaux et l'huile d'olive se séparent entre deux utilisation malgré que la formule de la plupart des liniments soit stabilisée.

Actuellement j'utilise celui de chez Mustela que j'aime beaucoup mais j'ai aussi testé celui de chez Gifrer que j'aime tout autant. Ce sont des produits à 99% d'origine naturelle et fabriqué en France.

Son odeur n'est pas trop marquée, sa composition plutôt saine, pour moi il est le compromis idéal. Au moins, il se conserve un peu plus longtemps.

Il fait parfaitement son travail, et ne laisse pas la peau trop grasse. Il n'est pas trop liquide ce qui rend son utilisation très facile.

Son prix reste correct même si il est mois attractif que le Gifrer.

Attention à bien choisir un liniment naturel, certains n'ont de liniment que le nom, et sont coupés avec d'autres agents ou conservateurs.

 

Cet article vous a plu ? J'espère qu'il vous aura aidé à y voir plus clair et convaincu(e)s d'adopter le liniment.

A Bientôt !

Luky Beauty

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #Soin corps, #Enfants, #Bébé, #DIY, #Vie de Maman

Repost 0

Publié le 16 Mars 2017

Hello, 

 

Depuis que je suis maman, j'ai découvert une nouvelle façon de me faire plaisir : acheter des produits cosmétiques pour bébé. Je suis pour ma part une adepte des produits de parapharmacie/pharmacie principalement. Je préviens, je ne suis pas spécialement adepte du safe ou du bio, mais je sais que certaines le sont et si vous avez des propositons de produits clean à me faire, je vous attends en commentaires.

Je suis fan de la marque Mustela, surtout de son odeur qui pour moi est vraiment l'odeur de bébé par excellence. Cela fait des années que j'ai un paquet de leur lingettes dans mon sac à main pour me rafraichir surtout l'été. Et j'ai longtemps porté leur eau de senteur, qui fleur bon le coton et le linge frais et propre.

 

Pour mon fils, j'ai à sa naissance utilisé le dermo nettoyant pour le corps et les cheveux lors du bain. Pour le visage, j'utilisais l'eau nettoyante sans rincage. Pour le change, du liniment toujours de la marque Mustela ou Gifrer.

Tous ces produits sont disponible dans la plupart des parapharmacies. Je vous ferai un article après mon accouchement sur les produits que j'utilise pour ma petite puce dès la naissance.

 

J'ai ensuite changé certains produits pour en tester de nouveaux, chez nous le bain c'est le soir, souvent c'est papa qui le donne, et il faut donc un minimum de produits pour un maximum d'efficacité et de "ludicité"!

 

 

  • Shampoing Aloe Vera Baby de LR

J'ai remplacé le Dermo nettoyant de chez Mustela par 2 produits : un pour les cheveux et l'autre pour le corps. Pour les cheveux, j'utilise le shampoing Aloe Vera de chez LR. Il contient 20% d'Aloe Vera, qui prends soin des cheveux de bébé, adoucit, et respecte la peau et le cuir chevelu.

Laver un grand bébé de 2 ans

Mon fils n'a pas beaucoup de cheveux, il n'a donc pas de souci de noeuds, cependant LR pense à tous et aux cheveux longs. Souvent les cheveux des enfants sont fins et s'emmelent facilement, c'est pour remédier à ce problème que ce shampoing contient du calendula aux vertus adoucissantes qui va faciliter le démèlage. 

A noter que les ingrédients sont BIO, et que la composition est propre.

Côté odeur, c'est très discret et neutre, ça plaira au plus grand nombre.

Après le lavage, les cheveux sont doux, ils bouclent et le cuir chevelu n'est pas agressé.

 

 

  • Atoderm gel douche de Bioderma :

Pour le corps, j'ai remplacé le Dermo Nettoyant de Mustela par le Gel douche nettoyant Atoderm de Bioderma qui convient à toute la famille, y compris aux peaux les plus sensibles. Il fait une belle mousse très onctueuse, et mon fils de 22 mois, qui est en pleine recherche d'autonomie se savonne seul avec.

Il se rince facilement, et laisse la peau douce. J'insiste surtout sur le fait qu'il n'assèche pas du tout la peau. Il est respectueux de la peau de mon tout petit et de la mienne.

Depuis le début de ma grossesse j'ai la peau sèche et l'eau est calcaire par chez moi, il ne faut donc pas qu'en plus mon Gel douche assèche ma peau. Avec celui ci aucun risque, son odeur est toute douce, très discrète sans faire pharmacie ce qui est parfait pour mon nez sensible de femme enceinte.

Vous l'aurez compris, c'est un sans faute pour ce produit.

Dans la même gamme, vous trouverez l'huile de douche, qui n'est pas adapté pour les enfants mais parfaite pour les adultes. Je vous en parlerai dans quelques temps dans un comparatif sur les huiles de douche dont je suis fan.

 

 

  • L'eau de senteur Blue de Kaloo :

Ce n'est pas vraiment un produit lavant mais c'est la petite touche finale que j'adore. Je parfume les vêtements de mon fils avec cette eau de senteur de chez Kaloo. Vendu chez Nocibé en coffret avec un joli nounours bleu assorti.

Cette version garçon contient des notes de Bergamotte, de Mandarine, de Fleur d'oranger et un fond de Musc très léger. Il est sans alcool et sans paraben.

Il est doux, frais et les notes d'agrumes sont parfaites et pas entêtantes du tout.

Bientôt un article sur les parfums de bébé, une passion !

 

 

  • Les autres produits ?

Pour le bain de mon fils je n'utilise pas d'autres produit, 

Pour le change j'utilise du liniment, un article dédié sera publié prochainement avec une recette de liniment maison.

Je reviendrai bientôt sur les produits de toilette que j'utilise le matin pour le débarbouiller !

 

A Bientôt !

 

Luky Beauty

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #Soin corps, #Enfants, #Bébé, #Puériculture, #Vie de Maman

Repost 0

Publié le 15 Mars 2017

Hello,

 

J'ai été prise d'une folle envie de panna cotta, hormones de grossesse obligent. Et j'ai vraiment très envie de partager avec vous cette recette que j'adore, qui est très rapide à réaliser, facile et qui fait malgré tout son petit effet.

Les panna cotta sont parfumées à la vanille, mais vous pouvez la remplacer par de la fève de tonka ou de la fleur d'oranger ou des fraises tagada suivant votre goût ! Je sais qu'il existe aussi une recette de panna cotta au nutella, mais je ne l'ai pas testée.

La recette que je vous propose est à base de lait de vache, mais vous pouvez l'adaptée avec du lait végétal si vous êtes intolérants au lactose ou végétalien. 

 

Pour réaliser les panna cotta il vous faut donc

- 75 cl de crème liquide entière (type fleurette, celle du rayon frais)

- 25 cl de lait (facultatif)

- 70 g de sucre ou cassonnade

- une gousse de vanille fendue

- 5 feuilles de gélatine ou 4 g d'agar agar.

 

Recette :

- Versez le lait, la crème, le sucre et la vanille dans une casserole, fouettez doucement et portez lentement à ébullition. Il est recommandé que les ingrédients soient à température ambiante.

- Dans un même temps, si vous utilisez la gélatine, mettez la à ramollir dans un bol d'eau froide. Une fois que la préparation à base de crème est montée en température, ajoutez les feuilles de gélatine une par une en délayant au fouet afin que la gélatine se mélange bien et fonde.

- Si vous utilisez de l'agar agar, versez le dans la préparation bouillante et faites bouillir en mélangeant pendant 1 minutes.

- Versez la préparation dans de petits verres ou verrines, laissez reposer avant de mettre au frigo au moins 3 heures.

Pour les coulis de fruits,

Il vous faudra des fruits frais ou surgelés suivant la saison. Je vous conseil mangue-passion, ou framboise ou fraise. Les plus vaillantes tenteront kiwi.

Mélanger les fruits frais ou surgelés après les avoir éplucher si nécessaire, dans une casserole avec de l'eau et un peu de sucre. Faites cuire, puis mixer.Je vous conseil de passer vos coulis au chinois en ajoutant un peu d'eau si la texture est trop épaisse afin d'enlever les petits pépins présent dans le fruit de la passion ou la framboise et surtout afin d'avoir une texture très fine. Laisser refroidir avant de servir.

Astuce :

Vous pouvez servir vos pana cotta nature et laisser vos invités choisir leur coulis, ou déposer le coulis sur la panna cotta avant de servir.

Pour plus de gourmandise, vous pouvez les accompagner de brisure de spéculos ou crèpes dentelle, de caramel beurre salé, de chocolat, de vermicelles de chocolat... A vous de jouer sur les goûts !

 

Vous avez déjà tenter les panna cotta ?

Dîtes moi si vous souhaitez d'autres recettes !

 

A demain pour un article soin de bébé 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #Cuisine, #Futilités, #DIY, #Vie de Maman

Repost 0

Publié le 13 Mars 2017

Bonjour,

 

J'ai envie d'inaugurer une nouvelle rubrique, le DIY (Do It Yourself, ou Fais le toi même).

J'adore bidouiller, seule ou avec mon fils, je ne suis pas toujours douée mais j'essaie,

Voici donc une activité facile même pour celles qui ont 2 mains gauches, 

Ce sont de petites perles, que l'on place sur une plaque plastique pour former un motif, puis on pose un papier sulfurisé ou papier de soie et on repasse au fer, chaleur douce. Les perles fondent et se collent entre elles, pour bloquer le sujet.

Les perles sont de différentes tailles suivant l'effet recherché, et l'âge de la personne qui pratique l'activité. 

Les plus grosses sont adaptées pour les plus jeunes dès 3 ou 4 ans suivant l'enfant et avec surveillance d'un adulte. Les plus petites à partir de 6 ans, car il faut un peut plus de dextérité et de patience pour réaliser un sujet.

Attention les sujets sont toujours en 2D.

Parfait pour coller sur le mur, encadré, décoré...à votre guise et suivant votre imagination.

Vous trouverez des kits avec des modèles ou des perles en vrac en magasins créatifs ou même en grande surface ou magasins de jouets ou même chez notre géant suédois préféré (IKEA). Vous trouverez des modèles sur internet pour vous inspirer dans tous les thèmes.

HAMA est une marque, vous en trouverez d'autres marques, mais je ne les ai pas testées.

Voici quelques unes de mes réalisations

Pour encadrer dans une chambre d'enfant

Pour encadrer dans une chambre d'enfant

Attention à adapter la taille de la plaque que vous utilisez en fonction de la taille du sujet que vous souhaitez  réaliser.

Au mur au dessus du plan de change pour occuper bébé pendant le change

Au mur au dessus du plan de change pour occuper bébé pendant le change

Les petites perles HAMA

Les petites perles HAMA

Ce type d'article vous plait ?

A bientot !

Luky Beauty

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #Futilités, #DIY, #Décoration

Repost 0

Publié le 10 Mars 2017

Hello,

 

Après quelques articles "racontage de vie", je reviens avec l'essentiel d'une beauty addict : le rouge à lèvre. Alors certes, je ne vous montre rien d'exclusif ou d'inédit puisque je vais vous parler les Liquid Mat Lipsticks de Huda Beauty, et de la teinte Famous.

 

Ces rouges à lèvres ne datent pas d'hier, sont disponibles sur Sephora.fr depuis quelques temps déjà et au Sephora des Champs Elysés. Ils ont beaucoup fait parler d'eux, en bien et en mal. J'ai longtemps hésité avant de commander, et c'est finalement ma belle mère qui a eu la gentillesse de me ramener celui ci de Dubaï (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué).

 

Maintenant que j'ai testé la bête je peux vous en parler,

 

Le packaging :  Je le trouve très joli, très classe en verre depoli, la couleur est noté sur la boite et visible en transparence, parfait, il ne fait pas cheap.

 

La texture et l'application : Il n'est ni trop fluide ni épais et pour moi ne sèche pas trop vite ce qui permet une application facile et rapide sans trop de bavure avec l'embout mousse. J'avais peur que l'application soit difficile après avoir lu différents articles, ou qu'elle ne soit pas homogène.

 

Pour ma part, j'obtiens un résultat homogène dès le premier passage, et une belle couleur.

Pensez tout de même à hydrater vos lèvres avant puis à mordre dans un mouchoir pour retirer l'excédent et à faire un léger gommage avant l'application.

Lors de l'application, le ral laisse une légère odeur, ambré, vanillé. Elle s'estompe très rapidement, en faite elle disparaît dès que le ral est sec et mat.

 

Le séchage prends quelques secondes, il faut être patiente et ne pas frictionner ses lèvres l'une contre l'autre si l'on veut un résultat parfait.

La tenue : La tenue est parfaite, il ne bouge pas, on peut parler, manger (il faudra envisager une petite retouche au creux des lèvres), boire, il résiste sans faiblir.

Je suis conquise ! C'est le rouge parfait !

Il ne s'effrite pas, ne file, la couleur reste intense jusqu'au soir.

Attention, démaquillage musclé en prévision.

Au niveau confort, il se fait oublier très vite et on peut lui faire confiance pour ne pas vous trahir ! Bien sur c'est un rouge à lèvre mat, donc il s'assèche un poil les lèvres surtout sur la fin de la journée, mais après un bon démaquillage, un petit coup de baume à lèvre et c'est parti !

La couleur : Famous est pour moi un joli Bourgogne, parfait pour l'hiver et la demi saison, mais que je troquerai contre une couleur plus lumineuse ou nude cet été. Il reste lumineux et ne durcit pas. Attention cependant ce genre de couleur nécessite un teint parfait sinon elle accentue légèrement les rougeurs.

Personnellement, je l'accorde avec un blush bois de rose, un peu de mascara et une ombre à paupière nude. Parfait pour un make up rapide et classe aussi bien pour une sortie shopping que pour un restaurant en amoureux.

 

J'espère que cet article vous a plu ! 

Dîtes moi tout vous avez déjà testé les Liquid Mat de chez Huda Beauty ? Quel est votre ressenti ?

Vous trouverez les swatchs des autres teintes disponibles sur le blog de Peek a Booo

A Bientôt !

 

Luky Beauty

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #Maquillage, #Come Back

Repost 0

Publié le 7 Mars 2017

Hello,

Comme promis me voilà pour vous parler de mon état psychologique durant le traitement et l'attente.

Déjà il faut que je vous révèle le mot de la fin : 13 jours après l'insémination, j'ai commencé à avoir de légères nausées le matin. J'ai mis celà sur le compte du stress d'avoir prochainement la réponse et la délivrance à mon attente. Le lendemain j'ai été faire ma prise de sang et j'ai eu en début d'après midi la réponse à ma question : c'était positif ! J'ai du par la suite faire des prises de sang tous les 2 jours pour vérifier que le taux de HCG (l'hormone de la grossesse) doublait bien chaque jour, et donc que la grossesse évoluait bien.

Je ne vous cache pas que du début (la perte de ma trompe) jusqu'à la première échographie de controle de ma grossesse, j'ai vécu sur de folles montagnes russes émotionnelles.

Ainsi, la perte de ma trompe à été un coup dur, où ma féminité à été pour moi violemment remise en question. Il m'a fallut du temps pour digérer et appréhender. Encore aujourd'hui, je me sens diminuée, un peu moins femme que les autres femmes entières. Cela peut paraître stupide, c'est vrai pour certaines, mais après tout comment réagirai un homme a qui on aurait enlevé une testicule ? Bref, vous l'aurez compris, ce n'est pas tout rose.

Par la suite, les injections, les échographies, les examens, tout cela génère du stress, à chaque rendez vous on retient son souffle, on s'attend (encore) à une mauvaise nouvelle, ou à ce que ça ne fonctionne pas...Vous l'aurez compris, je suis de nature pessimiste, ce qui n'est pas le mieux dans ce genre de procédure. J'ai pu compter sur mon mari, et ma meilleure amie dans la confidence. Dans ces moments là je ressent le besoin d'en parler à tout le monde comme pour dédramatiser, ce n'est pas forcément le mieux. Les personnes à qui ont en parle attendent ensuite d'avoir des nouvelles, de savoir comment ça avance. Et ne sont pas forcément de bons mots lorsqu'il y a un couac...

Du côté du couple, j'ai pour ma part toujours pu m'appuyer sur mon mari qui lui a toujours été très positif lors de tous les examens et de chaque épreuve. Malgré un planning très chargé de son côté aussi. Mais cela peut mettre à mal certains couple car c'est une épreuve très délicate.

Tout cela génère du stress et l'attente des résultats est elle aussi source de stress. J'ai passé beaucoup de temps à user les miroirs, à chercher la moindre différence, mais c'est impossible à déceler avant 13 ou 14 jours post ovulation et l'apparition des premiers symptomes. Donc patience...patience.

Je terminerai par vous faire part de la joie intense qui m'a envahie lors de l'annonce des résultats mais aussi lors de la première échographie de controle. Mais aussi la petite angoisse qui s'est accrochée jusqu'au bout et qui persiste et qui je crois ne s'en n'ira jamais totalement. (Vous l'aurez compris je suis une grande anxieuse).

Si mon témoignage vous a plu, ou aider, j'en suis ravie.

Si vous souhaitez aller plus loin, ou lire un autre témoignage, une vraie histoire, je vous recommande le livre de la très gentille Jessica Mancini : Les caprices de la cigogne.

Elle nous y raconte avec des mots justes et une grande émotion, comment après un long combat elle a pu accueillir ses petits princes. C'est un livre qui redonne courage d'un grand optimisme et d'une grande justesse de mots.

Voici le synopsis :

" Après quelques années de caprices de notre amie la cigogne, après avoir traversé main dans la main des montagnes russes émotionnelles, après quelques batailles et de longues attentes dans les couloirs du service de procréation médicalement assistée, nous touchons notre rêve du doigt. Et rien n’est plus beau que quand le rêve se transforme en réalité. Alors, même si elle n’a pas toujours volé dans notre sens et nous a longtemps oubliés, l'oiseau blanc a réussi à retrouver son chemin et à nous déposer ce cadeau de la nature : la naissance de nos enfants. "

Vous le trouverez en vente sur la Fnac.com ou Edilivre, ou en me contactant !

A Bientôt !

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #PMA, #Grossesse, #Infertilité

Repost 0

Publié le 4 Mars 2017

Hello,

Je vous ai déjà raconter comment nous en sommes arrivés à envisager une PMA.

J'aimerai aujourd'hui vous parler de mon parcours, pour dédramatiser, et lever le voile sur ces procédures, souvent longues et compliquées.

Nous avons donc eu rapidement un premier rendez vous avec un médecin spécialisé, nous avons choisis le centre Procréo à Villeurbanne, tout proche de Lyon et très facile d'accès qui travail en partenariat avec la clinique du Tonkin.

Nous avons eu un super accueil, on nous a très bien expliqué la procedure en nous expliquant les différentes méthodes de procréation médicalement assisté : les inséminations ou les FIV. Leurs différences. La méthode se décide suivant les résultats aux tests, notamment le spermogramme.

Je ne vous expliquerai pas les différences et les méthodes en détail ici, ce n'est pas le but de cet article. Pour faire simple, lors de l'insémination, le sperme du conjoint est traité puis injecté dans la cavité utérine. La fécondation se fait dans le corps de la future maman. Du côté de la femme, une stimulation est faite et l'on déclenche ensuite l'ovulation via des injections quotidiennes.

Lors de la FIV (Fécondation In Vitro), la rencontre entre le spermatozoide et l'ovule se fait dans une éprouvette, sous controle scientifique. Avant cela l'homme fait son don de sperme en laboratoire. Du côté de la femme, la maturation des follicules se fait via des injections quotidienne ou bi quotidiennes, puis lorsqu'un nombre suffisant de follicule est arrivé à maturation, on procède à une ponction sous anesthésie générale pour récupérer les follicules. Tout cela est très controlé et encadré bien sur.

Je tiens tout de suite à préciser, que tout ce dont je vous parle est mon expérience personnelle, chaque cas est différent et unique. Voilà pourquoi, je vous demande de faire confiance à votre médecin, et de ne pas comparer (même si c'est très difficile). Ce qui est vrai pour moi ne le sera pas forcément pour vous, mais cela ne signifie pas que vous n'obtiendrez pas un joli + !

Après notre premier rendez vous, nous sommes repartis avec beaucoup d'examens à faire : prise de sang, spermogrammes, hystériographie...

Nous avons donc enchainé les examens et revus notre médecin en juillet. Elle nous a alors proposé de commencer un traitement en vue d'une insémination artificielle compte tenu des bons résultats au spermogramme. Ne nous restait plus qu'à attendre notre prochain cycle.

Mon cycle suivant est arrivé fin Aout, celui de Juillet ne nous laissait pas le délai nécessaire pour faire l'insémination avant la fermeture du Laboratoire. J'ai donc pris mon rendez vous pour une première échographie de contrôle à faire entre le 2eme et 5eme jour des règles. On m'a donné le dosage et le jour de début des injections. J'ai donc commencé les injections à J8 de mon cycle. J'ai eu des échographies de controle à faire pour vérifier la bonne maturation des follicules. On attends patiemment d'avoir un gagnant. Avant chaque échographie je dois faire une prise de sang de controle des hormones. Vous l'aurez compris, beaucoup de contrôle et d'examens, des dates et des heures de rendez vous données au dernier moment, tout cela est difficilement compatible avec le travail. J'ai de la chance, à l'époque je travaillais à l'hopital en 12h, ou de nuit ce qui me laissait de nombreux jours de repos.

Vint le jour du grand gagnant, les consignes étaient simples, le lendemain je déclenchais mon ovulation et deux jours plus tard aurait lieu l'insémination. Le jour J, à J21 de mon cycle, c'est un peu stressée que je me suis rendue à l'hopital. L'injection du sperme à lieu à l'aide d'un petit cathéter, en position gynécologique. La Gynécologue place d'abord le spéculum, puis insert le cathéter et lui fait franchir le col de l'utérus (cap légèrement douloureux). Elle injecte ensuite le sperme. On ne sent rien à ce moment là. Ensuite, j'ai pu me rhabiller et rentrer chez moi.

J'ai eu par la suite de fortes douleurs, comme des douleurs de règles, je pense liées au passage du col, et quelques saignements là aussi liés au passage du col. Mon médecin m'avait par ailleurs prévenue de ce risque.

A alors démarré une longue attente de 14 jours avant de faire la prise de sang de controle et de verdict.

Je vous parlerai bientôt de mon état psychologique durant le traitement...

Merci de m'avoir lu !

A Bientôt

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #PMA, #Grossesse, #Infertilité

Repost 0