Articles avec #puericulture tag

Publié le 18 Mai 2017

Hello,

 

Vous l'aurez remarquez peut être je me suis absenté quelques temps, celui de donner naissance à notre fille le 27 avril dernier.

Tout le monde va bien. Je vous raconterai très bientôt comment s'est passé cette aventure. En attendant je voulais évoquer une autre aventure, vécue il y a quelques mois : l'allaitement.

Attention, je ne suis pas là pour donner des leçons ou des conseils (pour celà mieux vaut contacter la Leache League), je souhaite simplement vous faire part de mon expérience d'allaitement.

***

Le contexte 

Notre fils est né en mai 2015, il pesait 2 200g. Pas besoin de vous préciser que c'est un petit poids, pas tout à fait normal à 36 SA. La faute à la fissure de la poche des eaux survenue à 27SA qui a entrainé un retard de croissance. J'ai accouchée dans une maternité de niveau 3, où il est courant de gérer des petits poi(d)s comme le mien.

Pour cela il y a une tonne de protocoles à mettre en place. Pour faire court il est important que bébé n'ait pas froid sinon il consomme de l'énergie et donc ses (maigres) réserves pour se réchauffer, il ne doit pas avoir chaud sinon il se déshydrate plus vite. Il doit manger 8 fois par jour au maximum toutes les 3 heures, jour et nuit. On évite aussi que bébé se fatigue trop longtemps sur le sein.

Autant vous dire qu'avec tout ça, ça a de quoi décourager plus d'une maman. Parfois, la montée de lait est longue à se mettre en route, le colostrum, ce premier lait, n'est pas forcément suffisant pour limiter la perte de poids. Certes cette perte de poids est normale et un nouveau né retrouve son poids de naissance dans les 10 jours mais chez un petit poids cela peut être dangereux.

Autant vous dire tout de suite que je suis très têtue, vraiment. Et lorsque j'ai une idée en tête je me donne les moyens d'atteindre mon but. Non sans me plaindre il est vrai mais c'est une autre histoire !

***

Mon expérience 

Bébé est donc arrivé en forme, il a têté au sein en salle d'accouchement. Cette têtée d'acceuil m'a comblée, enfin je faisait quelque chose de bien pour mon tout petit. A 36 SA, certains nouveau né ont un mauvais réflexe de succion, mais mon fils n'a pas été de ceux là et il a très vite compris où il fallait manger et comment ça marchait. Il a ensuite été complété à la seringue par du lait artificiel. Ce qui m'a fendu le coeur, mais je me suis fait une raison car c'était pour son bien.

Pour la première nuit, il était en couveuse. Il a eu un biberon puis on me l'a emmené pour têter et faire du peau à peau le matin. Ce fut un très beau moment durant lequel j'ai pris mesure de ce ventre vide et de ses bras pleins, ainsi que de mon nouveau statut de maman.

Notre petit pois têtait donc au sein puis prenait un complément. Je tirai mon lait pour obtenir le fameux complément. Quelle frustration de ne pas en avoir assez pour lui assurer ne serait ce que 20 mL de ration à chaque têtée. Mais la nature à ensuite été généreuse, et après la montée de lait le 3ème jour, j'ai pu comblé ses besoins.

On a ensuite fait des têtées complètes au sein à partir de 7 jours, une têtée sur 2 environ. Puis 2 sur 3. Puis les têtées se sont espacées et nous en sommes venus à un allaitement à la demande mais avec un bébé bien réglé la nuit par 3 heures en moyenne. Nous avons donc supprimé les biberons. Lorsqu'il a atteint son terme théorique et les 4 kilos, il a espacé la nuit les têtées et je pouvais dormir de minuit à 5h sans interruption. Puis à 3 mois, il a fait des nuits de 6 à 8 heures continues. En étant toujours au sein.

Il a eu des pics de croissance, où il était pendu au sein sans arrêt, vers 6 jours, 3 semaines puis 3 mois. Pendant ces moments, j'ai eu le droit à toutes les sottises du type "ton lait n'est pas assez riche ou nourrissant" "tu n'as pas assez de lait" "tu vas en faire un capricieux". Je n'ai jamais écouté tout ça. Je me fiait au sourire de mon fils en fin de têtée, à sa courbe de poids quasi verticale (j'exagère à peine) et à mon instinct de mère. Heureusement, l'Homme m'a toujours soutenu et souvent il avait plus confiance en moi que moi même. 

Il n'a jamais fait de confusion sein-tétine, ni sein-biberon. C'est une chance et ça ne se passe pas toujours comme ça. On lui a donné une tétine vers 2 semaines et demi, surtout pour la voiture, les moments de crise. Elle a été très utile à partir de 2 mois lorsque son RGO est apparu, la succion et la salivation le soulageait.

J'ai allaité de partout, et n'ai jamais eu de mauvaise expérience. Juste des regards de travers parfois mais sans plus. Un serveur nous a même proposé un jour de faire chauffer le biberon si besoin. Alors que mon fils avait têté sous son nez 20 minutes auparavant. Mais il n'avait pas remarqué. Il faut savoir être discrète, avoir un lange à portée de main, et des vêtements adaptés.

J'ai pu tirer mon lait pour le compléter, faire garder bébé, et congeler mon lait en prévision de la reprise du travail. Le mode Vache Power n'est pas ce qu'il y a de plus sexy, mais ça faisait beaucoup rire mon mari. Mais il fallait tirer régulièrement, faute de quoi la quantitée que je réussissait à tirer diminuait. 

Je n'ai jamais été fatiguée. Au contraire. 

Mon mari ne s'est jamais senti mis à l'écart ou été jaloux. Il a trouvé sa place à travers le bain, les changes, les promenades ou bercements.

J'ai usé et abusé de l'homéopathie, de la tisane d'allaitement et aussi du galactogil pour m'aider pendant les fameux pics de croissance. Tout ça marchait très bien. J'ai pris soin de mes seins avec la crème lansinoh et est eu la chance de ne jamais avoir de crevasse. C'est une crème à base de lanoline pure, qui répare, nourrit, protège et soulage. Elle ne se rince pas avant la têtée suivante. Pour mon deuxième allaitement j'ai pris la marque dodie.

J'ai chéri chaque moment où j'ai allaité mon fils.

***

Le sevrage

Il s'est fait en douceur. A la reprise du travail, vers 4 mois, j'ai fourni mon lait maternel que j'avais congelé ou que je tirai à la crèche. Bébé têtait matin et soir et weekend. Assez vite, le lait à diminuer la journée. Arrivée à cours de lait maternel congelé et n'arrivant plus à têter, il est passé au lait artificiel la journée. 

A 5 mois, bébé est tombé malade (merci les virus de la crèche). Et il a refusé le sein. Surement parce qu'il ne lui apportait pas assez ou pas assez vite, c'était son premier bobo et j'ai été très anxieuse. Il têtait moins le matin et le soir, préférant faire des calins et jouer plutot que têter. Le biberon m'a remplacé. J'ai trouve un nouveau plaisir à lui donner le biberon et mon flux de lait s'est tarit rapidement et sans douleurs.

 

***

Ma préparation

Avant de me lancer dans l'allaitement, je me suis renseignée (facile en étant auxiliaire de puériculture) l'allaitement fait partie de mon métier. Mais ce n'est pas toujours facile d'être de l'autre côté du miroir. Je me suis donc appuyée sur mes connaissance et ai lu notamment L'art de l'allaitement maternel, bible de l'allaitement promue par la Leache League. Mais j'ai aussi lu des articles sur internet et leur site.

J'ai massé mes seins tout au long de ma grossesse pour prévenir les vergetures et aussi préparer mes bouts de sein. J'ai investi dans de la tisane, de l'homéopathie, des coussinets, des brassières d'allaitement. Bref la totale. Mais aussi dans 2 biberons au cas ou.

Mieux vaut donner un biberon avec bonheur que le sein avec dégout.

 

***

Voilà pour ce qui est de mon expérience, j'ai adoré allaiter mon fils pendant 5 mois, et j'allaite avec bonheur ma fille depuis 3 semaines. Je reviendrai bientôt sur l'allaitement, sur les avantages et les inconvénients de l'allaitement pour moi.

A bientôt !

 

Luky Beauty

 

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #Futilités, #Vie de Maman, #Bébé, #Grossesse, #Lifestyle, #Enfants, #Puériculture

Repost 0

Publié le 16 Mars 2017

Hello, 

 

Depuis que je suis maman, j'ai découvert une nouvelle façon de me faire plaisir : acheter des produits cosmétiques pour bébé. Je suis pour ma part une adepte des produits de parapharmacie/pharmacie principalement. Je préviens, je ne suis pas spécialement adepte du safe ou du bio, mais je sais que certaines le sont et si vous avez des propositons de produits clean à me faire, je vous attends en commentaires.

Je suis fan de la marque Mustela, surtout de son odeur qui pour moi est vraiment l'odeur de bébé par excellence. Cela fait des années que j'ai un paquet de leur lingettes dans mon sac à main pour me rafraichir surtout l'été. Et j'ai longtemps porté leur eau de senteur, qui fleur bon le coton et le linge frais et propre.

 

Pour mon fils, j'ai à sa naissance utilisé le dermo nettoyant pour le corps et les cheveux lors du bain. Pour le visage, j'utilisais l'eau nettoyante sans rincage. Pour le change, du liniment toujours de la marque Mustela ou Gifrer.

Tous ces produits sont disponible dans la plupart des parapharmacies. Je vous ferai un article après mon accouchement sur les produits que j'utilise pour ma petite puce dès la naissance.

 

J'ai ensuite changé certains produits pour en tester de nouveaux, chez nous le bain c'est le soir, souvent c'est papa qui le donne, et il faut donc un minimum de produits pour un maximum d'efficacité et de "ludicité"!

 

 

  • Shampoing Aloe Vera Baby de LR

J'ai remplacé le Dermo nettoyant de chez Mustela par 2 produits : un pour les cheveux et l'autre pour le corps. Pour les cheveux, j'utilise le shampoing Aloe Vera de chez LR. Il contient 20% d'Aloe Vera, qui prends soin des cheveux de bébé, adoucit, et respecte la peau et le cuir chevelu.

Laver un grand bébé de 2 ans

Mon fils n'a pas beaucoup de cheveux, il n'a donc pas de souci de noeuds, cependant LR pense à tous et aux cheveux longs. Souvent les cheveux des enfants sont fins et s'emmelent facilement, c'est pour remédier à ce problème que ce shampoing contient du calendula aux vertus adoucissantes qui va faciliter le démèlage. 

A noter que les ingrédients sont BIO, et que la composition est propre.

Côté odeur, c'est très discret et neutre, ça plaira au plus grand nombre.

Après le lavage, les cheveux sont doux, ils bouclent et le cuir chevelu n'est pas agressé.

 

 

  • Atoderm gel douche de Bioderma :

Pour le corps, j'ai remplacé le Dermo Nettoyant de Mustela par le Gel douche nettoyant Atoderm de Bioderma qui convient à toute la famille, y compris aux peaux les plus sensibles. Il fait une belle mousse très onctueuse, et mon fils de 22 mois, qui est en pleine recherche d'autonomie se savonne seul avec.

Il se rince facilement, et laisse la peau douce. J'insiste surtout sur le fait qu'il n'assèche pas du tout la peau. Il est respectueux de la peau de mon tout petit et de la mienne.

Depuis le début de ma grossesse j'ai la peau sèche et l'eau est calcaire par chez moi, il ne faut donc pas qu'en plus mon Gel douche assèche ma peau. Avec celui ci aucun risque, son odeur est toute douce, très discrète sans faire pharmacie ce qui est parfait pour mon nez sensible de femme enceinte.

Vous l'aurez compris, c'est un sans faute pour ce produit.

Dans la même gamme, vous trouverez l'huile de douche, qui n'est pas adapté pour les enfants mais parfaite pour les adultes. Je vous en parlerai dans quelques temps dans un comparatif sur les huiles de douche dont je suis fan.

 

 

  • L'eau de senteur Blue de Kaloo :

Ce n'est pas vraiment un produit lavant mais c'est la petite touche finale que j'adore. Je parfume les vêtements de mon fils avec cette eau de senteur de chez Kaloo. Vendu chez Nocibé en coffret avec un joli nounours bleu assorti.

Cette version garçon contient des notes de Bergamotte, de Mandarine, de Fleur d'oranger et un fond de Musc très léger. Il est sans alcool et sans paraben.

Il est doux, frais et les notes d'agrumes sont parfaites et pas entêtantes du tout.

Bientôt un article sur les parfums de bébé, une passion !

 

 

  • Les autres produits ?

Pour le bain de mon fils je n'utilise pas d'autres produit, 

Pour le change j'utilise du liniment, un article dédié sera publié prochainement avec une recette de liniment maison.

Je reviendrai bientôt sur les produits de toilette que j'utilise le matin pour le débarbouiller !

 

A Bientôt !

 

Luky Beauty

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #Soin corps, #Enfants, #Bébé, #Puériculture, #Vie de Maman

Repost 0

Publié le 28 Février 2017

Hello,

Voici le premier article d'une série qui je l'espère sera longue : un test de produit, non sponsorisé.

L'Arche d'éveil 2 en 1 de Winnie L'Ourson de Vtech, rien que le nom c'est tout un programme ! Tout ça pour dire que c'est un portique d'éveil, qui permet à l'enfant de se divertir en écoutant des musiques douces et en appuyant sur des boutons colorés et lumineux !

J'ai d'abord placé mon fils en dessous comme sur un portique classique, il adorait taper avec ses pieds dans les petits jouets et le miroir pendant en dessous de l'Arche. Puis à côté pour le stimuler et l'encourager à se retourner. Dès que mon fils à su s'asseoir, il se placait devant pour jouer, et c'est devenu un tableau d'éveil.

Il y a une fonction jour, durant laquelle Winnie chante et réagit aux actions de l'enfant sur les jeux. Il y a aussi une fonction nuit qui diffuse une musique douce et éclaire les boutons lumineux. L'enfant n'a alors plus de pouvoir sur le tableau d'éveil. C'était très apaisant pour mon fils.

C'était un très beau cadeau, présent sur ma liste de naissance. Je regrette vraiment pas car mon fils en a bien profité et ce jusqu'à 13 mois puis pour les chansons jusqu'à 18 mois. Il est très costaud, et très attrayant, les couleurs sont très belles. Les musiques et inter actions sont très sympas et pas trop prise de tête.

Nous avions par ailleurs un portique non musicale pour éviter la sur-stimulation. Le fait d'être allongé au sol est bon pour les enfants, il leur permet de développer leur motricité librement et à leur rythme. Ainsi, ils apprennent peu à peu à se tourner, s'asseoir, se redresser...Chaque enfant ayant son rythme il faut être patient et les laisser faire leurs propres expériences physiques et sensorielles. (Désolé c'est l'Auxiliaire de Puériculture qui parle)

Vous l'aurez compris, j'adore ce jouet-portique !

Vous le trouverez facilement en magasin de puériculture, magasin de jouet ou sur Amazon.

Ca vous a plus ? A bientot pour un nouveau test !

Voir les commentaires

Rédigé par Luky Beauty

Publié dans #Puériculture

Repost 0